Le coq chante

Le 24ème Sommet de l’Elevage à Clermont-Ferrand

Audio 26:30
Michelle Grosset, secrétaire générale de l’Association pour le Développement des Echanges internationaux de Produits et Techniques Agroalimentaires (ADEPTA).
Michelle Grosset, secrétaire générale de l’Association pour le Développement des Echanges internationaux de Produits et Techniques Agroalimentaires (ADEPTA). RFI/Sayouba Traoré
Par : Sayouba Traoré
31 mn

Ce Sommet de l’Elevage édition 2015 s’est tenue les 7, 8 et 9 octobre 2015, dans la Grande Halle d’Auvergne à Cournon, dans la périphérie de la ville de Clermont-Ferrand en France. Cette rencontre internationale est dédiée aux productions animales. Les animaux, et particulièrement les bovins sont l’essence du Sommet. Or, le Zénith de Cournon, où se déroule la manifestation, se trouve dans la zone affectée par l'épizootie de fièvre catarrhale ovine (FCO). Il s'agit d'une maladie virale non contagieuse pour l'homme, transmise par des moucherons. Mortelle la plupart du temps, elle touche les ruminants sauvages ou d'élevage.

Publicité

Interdiction formelle donc de déplacer le bétail. Les expositions des bovins dans l’enceinte du Sommet ont été remplacées par 52 visites d’élevage. Malgré ce sérieux contretemps, le Sommet a accueilli 72.000 visiteurs, cette année. Un succès qui est, somme toute, normal car il faut savoir que la France est le premier exportateur de produits agroalimentaires en Europe et le deuxième exportateur mondial.

Et ce n’est pas un hasard si ce Sommet annuel de l’élevage a lieu à Clermont-Ferrand. On dit de la région qu’elle est la plus grande prairie d’Europe. Les chiffres sont parlants. 73% du territoire d’Auvergne-Rhône-Alpes est occupé par des prairies permanentes, des forêts et d’autres surfaces naturelles. C’est un berceau naturel pour des races bovines à viande, et c’est également un territoire d’élevage laitier. Pour le lait, les éleveurs de la région représentent 18% des producteurs français, avec 2,766 milliards de litres de lait, soit 12% des livraisons françaises. A cela, s’ajoute un savoir-faire ancestral.

 

Invités :
- Fabrice Berthon, commissaire général du 24e Sommet de l’Elevage
- René Souchon, président du Conseil régional d’Auvergne
- Michelle Grosset, secrétaire générale de l’Association pour le Développement des Echanges internationaux de Produits et Techniques Agroalimentaires (ADEPTA)
- Christine Moulin, responsable de la Communication de l’Institut de l’Elevage
- Koenraad Duhem, directeur scientifique, chef du Département Santé et Bien-être animal, qualité des produits de l’Institut de l’Elevage
- Arnault Villaret, chef de projet au Bureau de coopération internationale de l’Institut de l’Elevage
- Gilbert Masson dirige une entreprise spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de bâtiments et équipements avicoles
- Laurent Baras, vice-président du groupe ADFI (Agriculteurs Français et Développement International) Rhône-Alpes
- Docteur Amine Bensemmane, président du SIMA-SIPSA en Algérie
- Noureddine Belkadi, ingénieur zootechnicien, directeur de l’Association nationale des éleveurs de bovins au Maroc.

Production : Sayouba Traoré
Réalisation : Ewa Moszynski

 

En images

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail