Accéder au contenu principal
Si loin si proche

Il regarde le monde en face

Audio 49:30
Femme Badjao, peuple nomade des mers du Sud.
Femme Badjao, peuple nomade des mers du Sud. Pierre de Vallombreuse

Photographe français né en 1962, Pierre de Vallombreuse a consacré sa vie et son œuvre en noir et blanc aux peuples autochtones. Une œuvre mise à l’honneur en 2015, au Grand Bivouac, festival du voyage d’Albertville, où nous l’avons rencontré… Après avoir passé dix ans à la rencontre des « Hommes racines », il partage aujourd’hui la vie de quatre peuples d’Asie du Sud-Est, où les femmes sont libres.« Souveraines », son dernier ouvrage paru aux Editions Arthaud, met en lumière et en images la modernité de ces peuples dits traditionnels. Il témoigne subtilement de la place centrale, voire décisive qu’occupent les femmes au sein de cultures fondées sur le partage, l’égalité et l’entraide. Rencontre avec un homme engagé qui s’efforce de rester au plus près de la vérité des peuples qu’ils rencontrent.  

Publicité

© Pierre de Vallombreuse

Bibliographie :
- « Souveraines » de Pierre de Vallombreuse. Editions Arthaud (Flammarion).
- « Hommes racines » de Pierre de Vallombreuse. Editions La Martinière.
- « Y a-t-il la lune chez toi ? » de Pierre de Vallombreuse. Editions Le Passeur. 

Liens utiles :
-Ici le site de Pierre de Vallombreuse
- Pour en savoir plus sur les multiples combats des peuples indigènes, allez sur le site de Survival International
- Pour plus d’infos sur Le Grand Bivouac, festival du voyage d’Albertville en France, c’est par là
- Du 13 octobre au 21 novembre 2015, Pierre de Vallombreuse expose son travail à la Galerie Argentic, à Paris. 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.