Accéder au contenu principal
Géopolitique, le débat

Le monde bloqué ?

Audio 49:30
A Davos, parmi les grands dirigeants d'entreprises, les représentants de la société civile apportent leur vision de la mondialisation.
A Davos, parmi les grands dirigeants d'entreprises, les représentants de la société civile apportent leur vision de la mondialisation. REUTERS/Christian Hartmann

Là où la mondialisation, lorsqu’elle a débuté, nous laissait entrevoir un monde simplifié, fait de libre circulation des marchandises et des personnes, de frontières abaissées, d’absence de rivalités –on parlait d’interdépendance-, le résultat aujourd’hui fait apparaître un monde plus hiérarchique que jamais dans lequel les inégalités atteignent des sommets et la pauvreté des records. Regard croisé sur la mondialisation entre un philosophe et un politologue.

Publicité

Invités :

- Michel Terestchenko, universitaire et philosophe. « L’ère des ténèbres », éditions Bord de l’eau.
- Bertrand Badie, politologue, professeur des Universités à Sciences Po Paris. «Un monde de souffrances. Ambivalence de la mondialisation », éditions Salvator.

A lire également : Un monde bloqué ?

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.