Accéder au contenu principal
Carrefour de l'Europe

La Turquie, de nouveau l’homme malade de l’Europe?

Audio 49:30
Le président turc Recep Tayyip Erdogan, lors de sa visite à Chypre, en juillet 2015.
Le président turc Recep Tayyip Erdogan, lors de sa visite à Chypre, en juillet 2015. REUTERS/Harun Ukar
Par : Daniel Desesquelle
52 mn

L’attentat d’Ankara du 10 octobre 2015, le plus meurtrier de l’histoire du pays (plus de 100 morts) a mis en évidence que le pays s’enfonçait inexorablement dans la violence et l’instabilité. La Turquie est en guerre contre Daech un peu, mais surtout contre les Kurdes, ceux de Turquie proches du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan), mais aussi contre les Kurdes de Syrie. Le pays accueille plus de 2 millions de réfugiés à sa frontière avec la Syrie. La croissance marque le pas tandis les médias sont persécutés et que l’autoritarisme du président Recep Tayyip Erdogan atteint des sommets. A la veille des élections anticipées du dimanche 1er novembre 2015, la Turquie est-elle en train de redevenir l’homme malade de l’Europe ?

Publicité

Avec : 

- Didier Billion, directeur adjoint de l’IRIS (Institut des relations internationales et stratégiques).
Plus d’infos : ici 

- Nilüfer Göle, directrice d’études à l’EHESS (Ecole des hautes études en sciences sociales).
Plus d’infos : ici  

Editions La Découverte

- Ahmet Insel, professeur éditorialiste, animateur des « Editions Iletisim ». En ligne d’Istanbul.
Plus d’infos : ici 

Son dernier livre « La Nouvelle Turquie d’Erdogan »  à La Découverte. 

 

 
Le + de Maria Afonso  

Et le regard de Danièle Renon de Courrier International      

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.