Accéder au contenu principal
Européen de la semaine

France: la «génération Bataclan»

Audio 03:33
Parmi les victimes des attentats du 13 novembre, il y avait beaucoup de jeunes actifs, qui travaillaient dans la culture, la communication, la musique.
Parmi les victimes des attentats du 13 novembre, il y avait beaucoup de jeunes actifs, qui travaillaient dans la culture, la communication, la musique. REUTERS/Christian Hartmann

L’Européen de la semaine revient sur les attentats du 13 novembre dernier à Paris. Parmi les 130 personnes qui sont tombées sous les balles des terroristes, il y avait beaucoup de jeunes actifs, qui travaillaient dans la culture, la communication, la musique. Les attentats ont frappé cette jeunesse branchée, dans un quartier populaire en pleine « gentrification », une jeunesse que le journal Libération a rapidement baptisée : « génération Bataclan ». L’Européen de la semaine leur est consacré. Il est signé Anastasia Becchio.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.