Atelier des médias

Portrait en clair-obscur de la complosphère française

Audio 49:30
DR
Par : Mélissa Barra
52 mn

Cette semaine, à l'Atelier des médias, nous poursuivons notre série consacrée au conspirationnisme, un phénomène profondément lié à l'information et à l'Internet. Dans ce reportage signé Mélissa Barra, nous explorons les origines des théories du complot, leur diffusion en ligne et la relation qu'entretiennent les médias traditionnels avec ce qu’on appelle la complosphère.

Publicité

La vérité est ailleurs, disent les conspirationnistes. Ailleurs que dans les médias qui nous informent au quotidien, ailleurs que dans les propos de nos historiens, ailleurs que dans la réalité visible. Les attentats, les assassinats politiques, les affaires non résolues et les tragédies de l’Histoire voient s’élever dans leur sillage des voix discordantes, et souvent virulentes, cherchant à dénoncer une machination orchestrée. Par qui? Par des forces obscures et omnipotentes, aux visages multiples et vagues. Notre mission, disent les complotistes, consiste à réveiller les foules et à secouer les citoyens pour leur montrer qu’ils sont manipulés.

Comment ont émergé ces discours? Qui sont les personnes qui surfent sur la vérité et la fausseté des informations sur Internet? Comment se diffusent les théories du complot et comment s’en prévenir? Vous entendrez dans ce reportage les réponses de:

- Rudy Reichstadt, fondateur du site Conspiracy Watch, un observatoire du conspirationnisme et des théories du complot.
- Tristan Mendes France, blogueur, twitto et formateur au CELSA, une école de journalisme à Paris.
- Mathieu Molard, co-auteur du livre Le Système Soral, enquête sur un facho business, publié aux éditions Calmann-Lévy.
- Un des responsables du sites ReOpen 911, sous couvert d'anonymat.
- Yves Eudes, grand reporter au journal Le Monde, spécialiste des cybercultures et responsable du site lanceur d'alerte Source Sûre.

Lire notre article sur le site de l'Atelier des médias.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail