Accéder au contenu principal
Littérature sans frontières

Adonis, poète et essayiste syrien (1ère partie)

Audio 19:30
© AFP/Patrick Kovarik

Adonis (Ali Ahmad Saïd Esber) est né le 1er janvier 1930 en Syrie, dans une famille très modeste. À l'âge de 17 ans, il publie un poème en empruntant au dieu phénicien Adonis, symbole de la renaissance végétale, son pseudonyme auquel il restera fidèle. Son oeuvre, composée de recueils de poésie et d'essais, a été couronnée de très nombreux prix littéraires, en France, en Italie, en Turquie et au Liban.Il vient de publier deux livres, un essai sous forme d'entretiens avec Houria Abdelouahed intitulé Violence et Islam et le dernier volume de son épopée poétique intitulée Le livre III (al-Kitâb), aux éditions du Seuil.

Publicité

«J'ai découvert que toute notre histoire était falsifiée, fabriquée de toutes pièces et que ceux qui avaient créé la civilisation arabe et sa grandeur furent bannis, condamnés, rejetés, emprisonnés, voire crucifiés. Il faut relire cette civilisation et la revoir autrement : avec un nouveau regard et avec une nouvelle humanité.»

Adonis

Cette émission, en deux parties, est en partenariat avec le magazine «Transfuge» qui, en ce mois de novembre 2015, consacre sa couverture et son grand entretien avec Adonis, par Oriane Jeancourt Galignani.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.