Accéder au contenu principal
Invité Afrique

Climat: pour le Sénégalais Haïdar el-Ali, «on ne se concentre pas sur l'essentiel»

Audio 05:33
Le secrétaire général de la Fédération démocratique des écologistes au Sénégal, Haïdar el-Ali.
Le secrétaire général de la Fédération démocratique des écologistes au Sénégal, Haïdar el-Ali. RFI/Carine Frenk

Limiter à 2°C le réchauffement climatique, c'est l'objectif de la COP21, la conférence mondiale qui s'ouvre lundi 30 novembre 2015 à Paris en présence de quelque 150 chefs d'Etat et de gouvernement. Mais certaines petites ONG n'y croient pas. Au Sénégal, Haidar el-Ali a été ministre de l'Environnement puis ministre de la Pêche. Aujourd'hui, il est secrétaire général de la Fédération démocratique des écologistes du Sénégal.

Publicité

« On a à la fois le désert qui avance au Nord et nos ressources qui sont pillées par les et nationaux et les Chinois » explique Haidar el-Ali. « Vous êtes obligés de mendier les ressources pour sauver la planète [...] je dénonce cela ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.