Accéder au contenu principal
Invité Afrique

Cameroun: que peuvent attendre les habitants de Douala de la COP21 ?

Audio 04:46
Fritz Ntoné Ntoné est le délégué du gouvernement camerounais auprès de la communauté urbaine de Douala.
Fritz Ntoné Ntoné est le délégué du gouvernement camerounais auprès de la communauté urbaine de Douala. RFI

Qu’est-ce que les trois millions d’habitants de la ville de Douala peuvent attendre de la COP21 ? C’est la question que RFI pose ce mardi au délégué du gouvernement camerounais auprès de la communauté urbaine de Douala, autrement dit au maire de la plus grande ville du Cameroun. Fritz Ntoné Ntoné, qui n’est pas élu par les habitants mais désigné par le pouvoir central, est en ce moment à Paris pour tenter de défendre les intérêts de ses administrés. Il répond aux questions de Christophe Boisbouvier. 

Publicité

« Oui, ces manifestations sont déjà palpables par la perturbation climatique même. Les saisons de pluie ne sont plus si cycliques que cela. Nous avons des périodes plus caniculaires que d’habitude, avec de temps en temps des précipitations qui entraînent des inondations exceptionnelles, comme au mois de juin dernier. […] J’ai l’habitude de dire que Douala vit avec l’eau, donc nous devons améliorer nos rapports avec l’eau. […] Il y a un projet “Douala ville durable”, que nous sommes d’ailleurs venu soutenir ici, à la COP21, à Paris. Et je suis heureux d’annoncer qu'il y a eu un dénouement favorable, le financement est déjà pratiquement acquis… »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.