Accéder au contenu principal
Invité de la mi-journée

Vers un «super-Frontex»: «Il y a un problème de confiance mutuelle entre Etats»

Audio 06:27
A la frontière entre la Slovénie et la Croatie.
A la frontière entre la Slovénie et la Croatie. REUTERS/Srdjan Zivulovic

L'Union européenne a créé la surprise hier en dévoilant un nouvel outil pour reprendre le contrôle de ses frontières extérieures: la création d'une agence européenne de garde-frontières et de gardes-côtes, un « super-Frontex » aux pouvoirs élargis. Les dirigeants européens en discuteront demain, jeudi 17 décembre, à Bruxelles. Pour Yves Bertoncini, directeur de l'Institut Jacques Delors : « Il y a derrière tout ça un problème de confiance mutuelle : certains Etats membres n’ont pas confiance dans la capacité d’autres Etats membres à contrôler nos frontières extérieures ».  

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.