Chronique des droits de l'homme

Meron Estefanos se bat pour les réfugiés Erythréens, victimes des trafiquants

Audio 03:39
Meron Estefanos, érythréenne établie en Suède depuis 25 ans, anime «Les voix des réfugiés érythréens» sur la radio Erena.
Meron Estefanos, érythréenne établie en Suède depuis 25 ans, anime «Les voix des réfugiés érythréens» sur la radio Erena. © Véronique Gaymard/RFI

(Rediffusion du 21.11.2015)Le dernier Conseil européen de Bruxelles mi-décembre était largement consacré à la lutte contre le terrorisme et à la question des réfugiés et des migrants. Les attentats à Paris le 13 novembre ont de nouveau agité la peur de l’afflux de réfugiés venus de Syrie ou d’autres pays, fuyant des exactions ou des persécutions. Véronique Gaymard a rencontré Meron Estefanos, une Erythréenne installée depuis 25 ans en Suède, fondatrice de la Commission internationale sur les réfugiés érythréens pris en otage et torturés par les trafiquants d’êtres humains dans le Sinaï ou au Soudan. Elle anime depuis 2010 une émission sur la radio Erena qui émet par satellite, pour informer les Erythréens des dangers sur la route vers l’Europe.