Accéder au contenu principal
Littérature sans frontières

James Grady, écrivain américain

Audio 19:30
James Grady.
James Grady. © BASSO CANNARSA

Originaire du Montana où il est né en 1949, James Grady a d'abord été journaliste politique et attaché aux commissions sénatoriales. Devenu auteur de romans policiers et d'espionnage, il est connu notamment pour son livre intitulé Les Six Jours du Condor (1974), adapté au cinéma, en 1975, sous le titre Les Trois Jours du Condor par Sydney Pollack avec Robert Redford et Faye Dunaway. Ont suivi de nombreux autres romans tels que La Ville des ombres d'après une enquête journalistique de l'auteur sur le Scandale du Watergate. Il est également scénariste pour le cinéma et la télévision.Il revient aujourd'hui avec une nouvelle aventure de son personnage fétiche, Joe Turner, dit le Condor dans ce nouveau roman intitulé Les derniers jours du Condor, paru aux éditions Rivages dans une traduction d'Hubert Tezenas.

Publicité

 

« Traumatisé, gravement perturbé, le célèbre Condor est un agent hors service. Il vit sous surveillance médicale constante dans un appartement d'état à Washington. Un jour, en rentrant chez lui, il aperçoit une voiture blanche qui semble le suivre. Paranoïa induite par les médicaments ou réalité ? La vie du Condor bascule dans l'horreur quand il trouve l'agent fédéral chargé de veiller sur lui crucifié devant sa cheminée... »(Présentation de l'éditeur)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.