Accéder au contenu principal
Invité international

Rupture entre l'Arabie saoudite et l'Iran

Audio 06:39
Des manifestants iraniens lors d'un rassemblement dénonçant l'exécution du cheikh al-Nimr par l'Arabie saoudite, le 3 janvier 2016 à Téhéran.
Des manifestants iraniens lors d'un rassemblement dénonçant l'exécution du cheikh al-Nimr par l'Arabie saoudite, le 3 janvier 2016 à Téhéran. REUTERS/Raheb Homavandi/TIMA ATTENTION EDITORS - THIS IMAGE WAS

Le royaume de Bahreïn a rompu ce lundi ses relations diplomatiques avec l'Iran, moins de 24 heures après une décision similaire de l'Arabie saoudite, a annoncé l'agence officielle bahreinie BNA. Ces développements sont survenus après l'exécution samedi d'un dignitaire chiite en Arabie saoudite et des attaques de représailles contre l'ambassade de l'Arabie saoudite à Téhéran. L'analyse de la sénatrice Nathalie Goulet, vice-présidente de la commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées, elle est également présidente du groupe interparlementaire d’amitié France-Pays du Golfe, au Sénat. 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.