Accéder au contenu principal
Invité Afrique

Mitterrand avait une «vision des intérêts de la France en Afrique»

Audio 05:15
Philippe Marchesin.
Philippe Marchesin. Photo : Pascouché/CC/Wikimedia Commons
Par : Laura Martel
7 mn

A l’occasion des vingt ans de la mort de François Mitterrand, Philippe Marchesin, coordonnateur d’un numéro de la revue Politique Africaine sur Mitterrand et l’Afrique et maitre de conférences à l’université Paris-I, revient sur la politique africaine du président socialiste. Il répond aux questions de Laura Martel.

Publicité

« Dès le départ, il y a cette vision conservatrice, peut-on dire, de la politique africaine de la France. On a souvent dit que Mitterrand avait suivi les dirigeants de la droite, notamment De Gaulle, mais on pourrait également dire que De Gaulle qui a suivi Mitterrand. Le Mitterrand ministre de la France d’Outre-Mer, de 1950-51, qui dès cette époque-là, précise bien le cadre de la politique africaine de la France avec une défense des intérêts français dans les pays d’Afrique francophone. […] François Mitterrand dira “Il n’y a pas de hiatus dans la politique africaine de la France” avant mai 1981 et après. Et il précisera “il y a un changement de méthode mais non d'objectif” ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.