Chronique des droits de l'homme

Venezuela: où en est la liberté d'informer ?

Audio 03:27
Le président vénézuelien Nicolas Maduro va devoir composer avec l'opposition qui a remporté les élections législatives en décembre 2015.
Le président vénézuelien Nicolas Maduro va devoir composer avec l'opposition qui a remporté les élections législatives en décembre 2015. AFP/PRESIDENCIA/AFP

Au Venezuela, l’opposition a remporté haut la main les élections législatives le 6 décembre dernier. Ce mardi 5 janvier, les députés ont prêté serment. Ceux qui défendent la liberté d’expression et le droit à l’information espèrent que le changement de la majorité à l’assemblée contribuera à un meilleur équilibre des pouvoirs entre l’exécutif et le législatif. Selon le syndicat des travailleurs de la presse du Venezuela, la situation s’est dégradée depuis cinq ans pour les journalistes du pays, dont plusieurs ont été contraints à la démission ou se plaignent de censure. De leur côté, les autorités assurent qu’aucun journaliste n’a été licencié pour les avoir critiquées. La question est sensible. Véronique Gaymard a rencontré à Caracas Carlos Correa de l’ONG «Espacio Publico», (Espace Public).