Accéder au contenu principal
Chronique des droits de l'homme

Le prix Simone-de-Beauvoir pour Giusi Nicolini, maire de Lampedusa

Audio 03:21
Giusi Nicolini, la maire de Lampedusa, en Italie, le 6 octobre 2013.
Giusi Nicolini, la maire de Lampedusa, en Italie, le 6 octobre 2013. REUTERS/Antonio Parrinello

Lampedusa, le 3 octobre 2013 : le naufrage d’un bateau de migrants fait 366 victimes. « Venez compter les morts avec moi ! », avait alors demandé la maire de la petite île sicilienne au chef du gouvernement italien. Giusi Nicolini, une femme au caractère bien trempé, a reçu jeudi 14 janvier, à Paris à la maison de l’Amérique latine le prix Simone-de-Beauvoir pour la liberté des femmes en récompense de son engagement en faveur des réfugiés. Dans son discours, la « lionne », comme la surnomment ses compatriotes, a dénoncé « l’hypocrisie » de l’Union européenne sur l’immigration et la « compassion stérile » de ceux qui s’émeuvent devant la photo d’un enfant mort et ferment ensuite la porte aux réfugiés.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.