Accéder au contenu principal
Cap océan Indien

Gervais Rakotoarimanana, ministre malgache des Finances et du Budget

Audio 05:24
Gervais Rakotoarimanana.
Gervais Rakotoarimanana. Photo: Présidence de la République de Madagascar - 2015

À Madagascar, l’année 2015 s’est achevée sur un bilan médiocre sur le plan économique et financier. Les discours, depuis la sortie de crise il y a deux ans, ne sont toujours pas suivis de faits, et les timides réformes ne font pas encore recette. Le pays va devoir redoubler d’efforts pour convaincre les investisseurs et les bailleurs de fonds. D’ici quelques mois, en effet, doit se tenir la conférence des bailleurs de Madagascar. Un enjeu primordial pour le régime en place, s’il veut attirer des fonds au développement. Parmi les grandes réformes à mener, il y a donc l’augmentation des recettes fiscales et douanières, et la lutte contre l’économie informelle. Ainsi que la réforme des compagnies étatiques, criblées de dettes. Pour aborder ces questions, notre invité est le ministre des Finances et du Budget, Gervais Rakotoarimanana. Il répond aux questions de Jeanne Richard.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.