Autour de la question

De l'animal à l'homme: existe-t-il réellement des frontières?

Audio 49:30
Alban Lemasson, éthologue.
Alban Lemasson, éthologue. DR

Nos invités du jour, l'éthologue Alban Lemasson et la chercheuse CNRS Catherine Remy s'interrogeront autour de la question suivante : «De l'animal à l'homme : existe-t-il réellemment des frontières ?»

Publicité

EMISSION EN PARTENARIAT AVEC LE MUSEE DES ARTS ET METIERS ET LE CNRS, pour la conférence «De l'animal à l'homme : existe-t-il encore des frontières?» qui se tiendra le 28 janvier 2016, au Musée des Arts et Métiers à Paris à 18h30.

Le langage est-il encore le propre de l’homme ? Krak, hok, boom, krak-oo, hok-oo, wak-oo… ces cris d’alarme forment les six « mots » de base du vocabulaire des mâles mones de Campbell, petits singes arboricoles d’Afrique de l’Ouest. En combinant ces sons en séquences de 2 à 40 unités, ils informent leurs harems de la nature et du degré des dangers repérés, en utilisant des règles syntaxiques et sémantiques très simples. Chez les femelles, les échanges vocaux de cris dits de contact respectent des règles temporelles et sociales comparables à celles de nos conversations : éviter de se couper la parole, respecter des tours de parole, privilège accordé aux plus âgées, copier la voix des amies. Bien sûr, l’explication reste très humaine, mais la découverte de ce protolangage chez des primates non humains bouscule encore un peu plus les frontières entre l’homme et l’animal...

Avec:
- Alban Lemasson
​, professeur, directeur du Laboratoire d’éthologie animale et humaine EthoS (CNRS/Université Rennes 1)
- Catherine Rémy​, chargée de recherche au CNRS et à l’EHESS, Laboratoire interdisciplinaire d'études sur les réflexivités (CNRS/EHESS).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail