Accéder au contenu principal
Religions du monde

1. René Girard ou la violence démasquée

Audio 19:30
René Girard.
René Girard. DR
Par : Geneviève Delrue
21 mn

Une cérémonie en l’église Saint-Germain-des-Prés – conduite par l’académicien Michel Serres- a rendu hommage le 15 février 2016, à René Girard décédé le 4 novembre 2015 en Californie, à l’âge de 91 ans. Retour sur la pertinence de la pensée de René Girard avec Benoît Chantre, président de l’Association de recherches mimétiques et l’essayiste Jean-Claude Guillebaud, qui a contribué à diffuser en France la pensée de René Girard à qui il dédie son dernier livre « Le tourment de la guerre » (l’Iconoclaste). René Girard est le grand penseur de la violence. En croisant la Bible, la littérature et  l’histoire, en démontrant le lien entre le désir et la violence, l’anthropologue français ouvre un nouveau champ de compréhension qu’il théorise sous le nom de violence mimétique. Les sociétés archaïques fonctionnaient avec le bouc émissaire qui canalisait la violence, et permettait la réconciliation des foules. Le christianisme, en  proclamant  l’innocence de la victime crucifiée, casse un système qui va devenir inopérant. Avec René Girard, la violence est démasquée.  Avec la participation du Dr Julien Betbèze, psychiatre, thérapeute conjugal.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.