Décryptage

Les réacteurs EPR sont-ils l’avenir du nucléaire ?

Audio 19:30
La plus ancienne centrale nucléaire EDF de France, à Fessenheim près de Colmar, photographiée le 14 mars 2011.
La plus ancienne centrale nucléaire EDF de France, à Fessenheim près de Colmar, photographiée le 14 mars 2011. REUTERS/Vincent Kessler

Il y a une semaine, le canton de Genève portait plainte contre X au motif de « mise en danger de la vie d'autrui et pollution des eaux ». La Suisse réclame tout simplement la fermeture de la centrale nucléaire française du Bugey. Il y a quelques jours, celle de Fessenheim faisait parler d'elle... avec sa probable fermeture en 2016, comme l'a affirmé la ministre du Logement, ex-Europe-Ecologie-Les Verts, Emmanuelle Cosse le dimanche 6 mars 2016. Et ce, contrairement aux précédentes déclarations de la ministre de l'Energie, Ségolène Royal, qui a demandé à EDF d'entamer la procédure de fermeture du site du bas-rhin d'ici «la fin juin 2016», pour une fermeture en 2018... Devant tant d'interrogations, une question demeure : les réacteurs EPR sont-ils l’avenir du nucléaire ? Pour en parler ce soir, Nicolas Brousse reçoit François Lévêque, professeur d’Economie à l’Ecole des Mines à Paris, auteur de « Nucléaire : on/off », paru chez Dunod Editeur en 2014.