Grand reportage

Nigeria : comprendre les enjeux de cette réhabilitation du Nord-Est

Audio 19:30
Les décombres d'une maison détruite, lors de l'attaque de Boko Haram, dans le village de Dalori, près de Maiduguri (nord-est du Nigeria). Au moins 85 personnes ont été tuées dans cette attaque, menée le 30 janvier 2016.
Les décombres d'une maison détruite, lors de l'attaque de Boko Haram, dans le village de Dalori, près de Maiduguri (nord-est du Nigeria). Au moins 85 personnes ont été tuées dans cette attaque, menée le 30 janvier 2016. STRINGER / AFP

Le président Muhammadu Buhari avait fixé comme date limite le 31 décembre 2015 pour battre Boko Haram. Le groupe ouest-africain affilié à l'Etat islamique semble encore loin d'être complètement vaincu. Les attaques et les attentats suicides continuent de frapper les populations civiles dans le nord-est du Nigeria. Le leader des insurgés, Abubakar Shekau a refusé les mains tendues par Abuja, pour négocier. Néanmoins, durant ces récents mois, l'armée nigériane a repris le contrôle de 90% de territoire du nord-est du Nigeria. Le président Buhari encourage le retour chez eux des déplacés nigérians ayant fui Boko Haram. Et la reconstruction rapide de cette zone (de la taille de la Belgique) est une des priorités pour le nouveau gouvernement fédéral. Nous vous proposons cette enquête de Moïse Gomis dans l'Adamawa pour mieux comprendre les enjeux de cette réhabilitation du Nord-Est nigérian.