Accéder au contenu principal
Afrique économie

Nigeria: la faiblesse du naïra affecte le commerce à Kano

Audio 02:22
Place du marché, à Kano.
Place du marché, à Kano. Getty Images/Jane Sweeney
Par : Bineta Diagne
4 mn

Au Nigeria, les débats font rage autour de la dévaluation de la monnaie nationale, le naïra. Notamment à Kano, principal carrefour commercial qui attirait, avant l’insurrection de Boko Haram (qui se fait appeler aujourd’hui Etat islamique en Afrique de l’Ouest), des milliers de commerçants du Niger, du Cameroun et du Tchad voisins. Ces commerçants s’approvisionnent en matériaux de construction, en denrées alimentaires et en tissus. Mais le contexte est défavorable : les cours mondiaux du pétrole ont chuté de 70 % depuis 2014. Ce qui a considérablement réduit les revenus publics du Nigeria et affaibli le naïra. Par ricochet, la faiblesse de la monnaie nationale ralentit les échanges économiques. Reportage à Kwari, l’un de ces principaux marchés de la sous-région.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.