Autour de la question

Pourquoi et comment nous consoler ?

Audio 49:30
«Le temps de la consolation», de Michaël Foessel.
«Le temps de la consolation», de Michaël Foessel. (c) Seuil

Notre invité du jour, Michaël Foessel, s'interrogera autour de la question suivante :  «Pourquoi et comment nous consoler ?»

Publicité

Comment nous consoler ? De nos douleurs, de nos chagrins et de nos pertes ? Si la raison n’y parvient pas, que peut la philosophie pour nous consoler, nous faire sortir de nous-même et nous ouvrir aux autres ?

Un geste ou une parole devraient suffire, et pourtant… Consoler est une activité difficile qui implique de prendre la parole sur une souffrance que l’on ne partage pas, mais à laquelle on cherche à prendre part. Comment, sans la trahir, se frayer un chemin jusqu’à l’intimité de l’autre ? Quels mots employer qui ne suscitent pas le soupçon ? (4ème de couverture de l'ouvrage «Le Temps de la consolation», de Michaël Foessel, paru au Seuil).

Avec Michaël Foessel, philosophe, maître de conférences à l'Université de Bourgogne et professeur à l'École polytechnique. Il est notamment l'auteur de«La Privation de l'intime» (Seuil, 2008) et d' «Après la fin du monde. Critique de la raison apocalyptique» (Seuil, 2012).

→ Une interview vidéo de Michaël Foessel lors de la Nuit des Idées: ici.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail