Autour de la question

Pourquoi le mythe Sophie Germain ?

Audio 49:30
Cédric Villani, lauréat de la médaille Fields.
Cédric Villani, lauréat de la médaille Fields. © Valérie Touchant-Landais

L’histoire des sciences a largement négligé les femmes, notamment les mathématiciennes...

Publicité

Née treize ans avant la Révolution française, autodidacte, Sophie Germain, a marqué de nombreux scientifiques, dont la Russe Sofia Kovalevskaïa.

Comment a-t-elle appris les mathématiques en cachette? Quelle fut sa place dans la société de son temps? Pourquoi s’est-elle faite passer pour un homme? Quelle fut la teneur de ses échanges avec les géomètres de son temps comme Gauss, Lagrange ou Fourier? Quel est son apport à la Théorie des nombres et la Théorie des surfaces élastiques? Quelle est l’importance de ses travaux en philosophie des sciences?

Avec Cédric Villani, mathématicien et directeur de l’Institut Henri Poincaré qui a consacré une journée d’études à la mathématicienne française du XVIIIe-XIXe siècle.

La réalisation est signée Cécile Bonici.

Un grand merci à Gwen Michel, Documentaliste Multimédia à l'INA.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail