Accéder au contenu principal
Carrefour de l'Europe

De l’Europe inachevée à l’Europe désintégrée en passant par l’Europe à la carte

Audio 49:30
Le Haut Commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR) demande à la Grèce de maîtriser le «chaos» qui règne dans les îles de la Méditerranée. Ces migrants attendent d'être enregistrés au stade de Kos. Photo datée d'août 2015.
Le Haut Commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR) demande à la Grèce de maîtriser le «chaos» qui règne dans les îles de la Méditerranée. Ces migrants attendent d'être enregistrés au stade de Kos. Photo datée d'août 2015. REUTERS/Yannis Behrakis
Par : Daniel Desesquelle
52 mn

L’Europe est une construction en état futur d’achèvement. Pour que l’édifice soit solide, il lui faudrait par exemple, une politique industrielle, ou encore une politique fiscale et une politique sociale. La crise, qui s’éternise, a certes permis de renforcer la politique budgétaire ou la politique bancaire. Mais, il faudrait aller plus loin à un moment où bien des Européens doutent de ses bienfaits.Plus grave, la crise des migrants a révélé une fracture entre, globalement, les Européens de l’Ouest et ceux de l’Est qui rejettent l’idée d’accueillir le moindre réfugié. La solidarité, qui est l’un des fondements de la construction européenne, recule au profit d’un repli généralisé sur soi. L’Europe survivra-t-elle à cette crise existentielle ? Va-t-elle se ressouder autour de quelques pays ?

Publicité

Avec :  
- Jean-Marie Cavada, eurodéputé ADLE, président du Mouvement européen-France.
Son site : ici   
- Georges Karolyi, ambassadeur de Hongrie en France.
Plus d’infos : ici  
- Barbara Kunz, chercheur à l’IFRI/CERFA.
Plus d’infos : ici   

Le + de Maria Afonso

Et le regard de Judith Sinnige de Courrier International  

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.