Accéder au contenu principal
La bande passante

Seheno, l'électro-bio venue de Madagascar

Audio 49:30
Par : Alain Pilot

La session live avec Seheno pour son nouvel album « Hazo Kely ».

Publicité

« Hazo Kely », petit bois en français, le deuxième album de l'artiste malgache Seheno marque le non-conformisme et l’éclectisme de son parcours musical. Un univers où sa voix tantôt intime tantôt puissante se mêle à des sons contemporains et électro. Sur ce deuxième disque chanté en malgache ou anglais, Seheno aborde les thèmes de la séparation, la contemplation de la nature, l’avidité que suscite le pouvoir de l’argent et la quête de la paix intérieure. Dans « Monsoonia », la pluie emporte les illusions d’un amour impermanent… « Hazo Kely » ou un havre de paix dans une contrée imaginaire… « Don’t wanna see » fait tomber les masques d’une société, dont le matérialisme pousse à la destruction de la nature.

Ce week-end entre les gratte-ciel du quartier d'affaire de la Défense au Nord Ouest de Paris, se tenait quelques concerts de la 28e édition du Festival Chorus du département des Hauts-de-Seine. Antoine Lalanne-Desmet, s'y est rendu pour rencontrer le jazz hip hop man, Robert Glasper, mais avant, il a assisté à une Master Class donné par le sénégalais Faada Freedy à l'adresse de simples amateurs de musique.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.