Accéder au contenu principal
Invité France

L'article 49-3, coup de force de l'exécutif

Audio 06:11
Le Premier ministre Manuel Valls, lors de la session à l'Assemblée nationale du 10 mai 2016.
Le Premier ministre Manuel Valls, lors de la session à l'Assemblée nationale du 10 mai 2016. REUTERS/Charles Platiau

Face au risque de voir le projet de loi travail rejeté à l'Assemblée par « une conjonction d'oppositions », Manuel Valls a dégainé mardi 10 mai 2016 l'arme constitutionnelle du 49-3 pour faire adopter le texte sans vote, sauf si une motion de censure, aussitôt déposée par la droite, est adoptée jeudi.Le recours au 49-3 marque-t-il un aveu de faiblesse du gouvernement ? L'analyse de Nicolas Tenzer, président du Centre d'étude et de réflexion pour l'action politique (CERAP) et directeur de la revue Le Banquet. 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.