Accéder au contenu principal
Décryptage

Loi Travail : le 49-3, «déni de démocratie» ?

Audio 19:30
Le Premier ministre français, Manuel Valls, lors de la session des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale, le 11 mai 2016.
Le Premier ministre français, Manuel Valls, lors de la session des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale, le 11 mai 2016. AFP/MARTIN BUREAU

Pour François Hollande, c’est la solution qui convenait dès lors, je cite, « qu’une minorité bloquait »... Ainsi, voilà comment le président de la République a justifié, ce matin, en Conseil des ministres le recours à l’article 49-3 de la Constitution pour faire adopter la dernière version de la loi El Khomri. Pas de vote donc sur ce texte extrêmement contesté, depuis des mois… Le 10 mai 2016, les députés du Front de Gauche étaient très remontés à tel point que leur chef se déclarait être prêt à joindre sa voix à celles de la droite pour censurer le gouvernement de Manuel Valls. Déni de démocratie, motivations du choix de passer en force ? C'est le Décryptage de ce soir.

Publicité

Pour en parler, Nathalie Amar reçoit Olivier Rouquan, politologue, enseignant-chercheur en Sciences politiques et chercheur-associé au CERSA (Centre d’Etudes et de Recherches de Sciences Administratives et Politiques), auteur de « Droit constitutionnel et gouvernances politiques » paru chez Gualino Lextenso, éditions en août 2014.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.