Accéder au contenu principal
Accents d'Europe

Sofia, la fillette virtuelle qui interpelle le monde

Audio 19:30
Sofia.
Sofia. DR
Par : Catherine Rolland
22 mn

Quand la technologie se met au service des causes humanitaires, cela donne Sofia, une fillette virtuelle, de 5, 7 puis 10 ans. Conçue à partir de 500 photos recueillies par Unicef Suède, Sofia interpelle la Communauté internationale sur le sort réservé aux enfants de migrants, victimes de la guerre. Le petit visage animé en 3D a été conçu par l’entreprise suédoise qui a travaillé, notamment, sur le Tintin de Spielberg ou Avatar. Benoît Derrier.

Publicité

Se réconcilier en apprenant la langue de l’autre
Pour pouvoir se réconcilier, il faut d’abord savoir se comprendre. Alors à Chypre, l’île divisée depuis 1974, des Chypriotes turcs ont décidé de prendre donc des cours de grec. Ils espèrent que les négociations actuelles vont enfin aboutir à la réunification du pays. Alexis Rosenzweig est allé à la rencontre de ces étudiants pas comme les autres.

Le Kleptocracy Tour
Depuis le début de l’année, un militant russe anti-corruption propose aux touristes le Kleptocracy Tour. Monter à bord du car avec Roman Borisovitch, cela veut dire faire le tour en 3 heures de dizaines de somptueuses villas, manoirs et propriétés. Un tour qui a même du piquant alors que le Premier ministre David Cameron recevait hier (12 mai 2016) le sommet anticorruption. Marie Billon.

Chester Square dans le quartier de Kensington. Les Londoniens ne connaissent souvent même pas les très riches propriétaires qui se cachent derrière des sociétés écran.
Chester Square dans le quartier de Kensington. Les Londoniens ne connaissent souvent même pas les très riches propriétaires qui se cachent derrière des sociétés écran. DR

Le chapelier qui ne connaît pas la crise
Non loin de Séville, l’entreprise Fernandez y Roche fabrique les fameux couvre-chefs noirs des juifs orthodoxes… 15 000 sont exportés, chaque année, vers Brooklyn notamment. Martine Pouchard.

Le choix musical de Vincent Théval. Une réinterprétation du célèbre « Gloomy Sunday » dans sa version polonaise avec Kayah.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.