Reportage Afrique

Droits des femmes en Tunisie: la question de l'héritage fait débat

Audio 02:07
Le Parlement tunisien, le 4 février 2015 à Tunis.
Le Parlement tunisien, le 4 février 2015 à Tunis. REUTERS/Zoubeir Souissi

Dans le monde arabe, la Tunisie est régulièrement considérée comme pionnière en matière de droits des femmes. Abolition de la polygamie et de la répudiation, instauration du divorce judiciaire, voilà quelques uns des acquis introduits en 1956 par le « CSP », le Code du Statut Personnel. A l'époque, cette série de lois progressistes est apparue comme une « avancée incroyable » pour la femme. Mais 60 ans après, certaines dispositions de ce texte sont critiquées, jugées incompatibles avec la Constitution de 2014.