Carrefour de l'Europe

L’Espagne ingouvernable ?

Audio 49:30
De g. à dr. : Mariano Rajoy, Pedro Sánchez, Albert Rivera et Pablo Iglesias.
De g. à dr. : Mariano Rajoy, Pedro Sánchez, Albert Rivera et Pablo Iglesias. REUTERS/Jon Nazca

Cela fait 6 mois que l’Espagne est à la recherche d’un gouvernement introuvable. Longtemps modèle de stabilité, les élections de décembre 2015 ont mis fin au bipartisme : parti populaire versus parti socialiste au profit d’une fragmentation politique… et l’irruption de deux petits nouveaux : à gauche Podemos et au centre droit Ciudadanos. Pendant six mois, tous les responsables politiques ont discuté, négocié mais l’intransigeance et les querelles d’égos ont été les plus fortes… Résultats : aucune coalition n’a pu voir le jour, et les Espagnols vont devoir retourner aux urnes, le 26 juin 2016. Avec un risque : que les mêmes causes produisent les mêmes effets… L’Espagne devient-elle ingouvernable ?

Publicité

Avec :  

- Aurora Minguez, correspondante à Paris de la RNE. LaRadio Nationale Espagnole. Le site de la RNE : ici 

- José Rojas, secrétaire général du PSOE à Paris.
Le site du Psoe/Paris : ici 

- Xavi Espinet, journaliste, correspondant en France pour le journal en ligne barcelonais El Crític.
Le site d’EL Critic : ici 

Editions Les petits matins

- Héloïse Nez,  sociologue, maître de conférences à l’Université de Tours… Son dernier livre « Podemos, de l’indignation aux élections », aux éditions des Petits matins

 

 

 

 

 

 
Le + de Maria Afonso

Et le regard de Nathalie Kant  de Courrier International  

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail