Invité France

Loi travail: la pression revient dans la rue avec une manifestation «nationale»

Audio 05:28
Des manifestants de la CGT et du Parti communiste ont bloqué l'accès au marché de Rungis dans le Val-de-Marne, le 9 juin 2016.
Des manifestants de la CGT et du Parti communiste ont bloqué l'accès au marché de Rungis dans le Val-de-Marne, le 9 juin 2016. AFP/Thomas SAMSON

Le Sénat, à majorité de droite, a entamé l'examen du projet de Loi Travail auquel il entend donner un coup de barre libéral. Il va maintenir le principe contesté d'inversion de la hiérarchie des normes, avec primauté de l'accord d'entreprise sur l'accord de branche (article 2). Cette disposition, qui divise tant la gauche, a provoqué la colère de la CGT et est devenue le catalyseur des grèves et manifestations qui secouent la France depuis plus de trois mois. L'Analyse de Paul-Henri Antonmattei, avocat associé au Cabinet Barthélémy et professeur spécialisé en droit du travail à l'Université de Montpellier.