Accéder au contenu principal
Littérature sans frontières

Fawzia Zouari, romancière franco-tunisienne

Audio 19:30
Fawzi Zouari.
Fawzi Zouari. DR
Par : Grégoire Sauvage
22 mn

Fawzia Zouari est née dans le village de Dahmani dans la région du Kef en Tunisie en 1955. Fille de Cheikh, propriétaire terrien et juge de paix, elle est la première de ses sœurs à faire des études à Tunis, puis à Paris où elle obtient un doctorat de Lettres. Engagée en faveur d’un islam ouvert et moderne, elle est l’auteure d’une dizaine de romans et d’essai, dont La caravane des chimères en 1989, La retournée en 2002, ou encore Je ne suis pas Diam’s en 2015. Le Corps de ma mère, paru aux éditions Joëlle Losfeld, est un récit familial sublime qui brouille admirablement les frontières entre fiction, autofiction et récit.

Publicité

Présentation de l'éditeur :
Il aura fallu le déclenchement de la révolution du Jasmin, en Tunisie, pour que la narratrice se décide à écrire sur sa mère. Elle revient sur ce printemps 2007, quand, au chevet de sa maman malade, elle n'a qu'une envie : percer l'énigme de cette femme rétive aux confidences et à la tendresse. S'engage une enquête qui a tout de la chasse au trésor... où l'on apprend que la vie de Yamna était loin de ce qu'en imaginaient ses enfants.
« Fawzia Zouari nous livre un récit familial extraordinaire, shakespearien dans sa trame, son ampleur et son style, dont on ne sort pas indemne. Le lecteur en est averti, le vertige le saisira dès les premières pages, il ne pourra échapper au désir, plein de risques, de tourner son regard sur lui-même et de s'interroger sur l’histoire de sa propre famille. Il lira le récit de Fawzia Zouari autant qu’il fouillera en lui, et de cette mise en parallèle sourdra un irrépressible malaise. » Boualem Sansal.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.