Accéder au contenu principal
Atelier des médias

Une année à Clichy, la ville qui rêvait qu’on l’oublie

Audio 49:30
«Une année à Clichy, la ville qui rêvait qu’on l’oublie», de Joséphine Lebard et Bahar Makooi, éditions Stock.
«Une année à Clichy, la ville qui rêvait qu’on l’oublie», de Joséphine Lebard et Bahar Makooi, éditions Stock. Photo: Manon Mella
Par : Manon Mella
51 mn

Prendre le temps d’arpenter Clichy-sous-Bois, raconter cette ville et ses habitants, au-delà du prisme des «évènements» de 2005, c’est le pari qu’ont fait Joséphine Lebard et Bahar Makooi. Elles sont toutes les deux journalistes et ont grandi en Seine-saint-Denis. Leur souhait est de réconcilier deux parties d’elles-mêmes qui, bien souvent, ne s’entendent pas : le journalisme et la banlieue.(Rediffusion du 31 octobre 2015).

Publicité

Deux jours par semaine, durant un an, les deux jeunes femmes se plongent dans la vie ordinaire des Clichois. Elles viennent de publier le récit de leur expérience immersive dans un livre intitulé Une année à Clichy, la ville qui rêvait qu’on l’oublie, paru chez Stock. Rencontre avec deux journalistes amoureuses du 93.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.