Accéder au contenu principal
C'est pas du vent

Serons-nous tous végétariens en 2050 ? (1)

Audio 19:30
© Getty Images/Bloomberg

30% des terres habitables de la planète sont utilisées pour nourrir les animaux que nous mangeons, si l’on y ajoute les quantités d’eau nécessaires à cette agriculture et le méthane émis par tous ces ruminants, le bilan écologique de la consommation de viande est déplorable. Côté éthique, est-ce le reflet d’une société civilisée que de continuer à torturer des animaux vivants, dans le seul but d’avoir une bonne grillade ? Le bilan social n’est pas plus positif : la souffrance des employés des abattoirs industriels n’est plus à démontrer. Pour toutes ces raisons, le végétarisme se développe partout dans le monde, jusqu’à s’imposer ?

Publicité

Invités :
Heike Schmidt, correspondante à Pékin sur la décision du gouvernement chinois de limiter la consommation de viande de ses habitants
Maarina Koutouma, secrétaire général du collectif des organisations végétariennes du Togo
Brigitte Gothière, co-fondatrice de l’association L 214
Jean-Pierre Marguénaud, professeur agrégé de Droit privé et de Sciences criminelles à l’Université de Limoges, co-auteur de Le droit animalier chez PUF.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.