Grand reportage

Le Bangladesh sous la menace du groupe Etat islamique (rediffusion)

Audio 19:30
Des manifestants protestent contre la vague de crimes perpétrés par des islamistes dans le pays. Dacca, le 24 avril 2016.
Des manifestants protestent contre la vague de crimes perpétrés par des islamistes dans le pays. Dacca, le 24 avril 2016. STR / AFP

Le Bangladesh compte la 4ème plus importante population musulmane du monde, avec environ 150 millions de pratiquants. Ce pays a traditionnellement été épargné par les mouvements islamistes, grâce à son éloignement du Moyen-Orient et à une pratique tolérante. Mais, ce calme est en train d'être bouleversé. Depuis trois ans, 12 personnes, principalement des blogueurs et militants laïcs, ont été sauvagement abattus par des islamistes. Et en décembre 2015, pour la première fois, l'Organisation Etat islamique a revendiqué l'assassinat d'un humanitaire italien. Depuis, le rythme des meurtres signés par ce groupe terroriste n'a cessé d'augmenter. Le gouvernement dément la présence de ce groupe, mais n'arrive pas à faire cesser ces crimes. L'attrait symbolique de l'Etat islamique, pour une partie de la jeunesse, ainsi que les nouvelles techniques de recrutement par Internet prennent les forces de sécurité de court, et secouent les bases multiconfessionnelles du Bangladesh. Avec un risque considérable : que le pays serve de base avancée du terrorisme islamique dans cette partie de l'Asie du Sud.(Rediffusion du 10 mai 2016).