Accéder au contenu principal
En sol majeur

Tran To Nga

Audio 49:30
Couverture du livre «Ma terre empoisonnée» de Tran Ton Nga.
Couverture du livre «Ma terre empoisonnée» de Tran Ton Nga. (c) Stock
Par : Yasmine Chouaki
51 mn

Elle s'appelle Tran To Nga, et elle aime se présenter comme un trait d'union entre la France et le Vietnam. Tran To Nga n'a rien de banal. Née en 1942 dans le Delta du Mékong, au sud du pays, elle grandit à Saïgon dans une famille de patriotes. Rien de banal à se retrouver dans la jungle, sous les bombes ou en prison pour servir la cause communiste. Rien de banal non plus à se lancer à 72 ans dans le combat de sa vie: assigné en justice 26 sociétés américaines de pétrochimie, pour avoir fabriqué l'agent orange que les avions de l'US Army ont largué en quantité astronomique pendant cette guerre du Vietnam. Plus de 40 ans après, les effets sont toujours dévastateurs :pour la terre et pour l'homme. On impute à cette pluie chimique une vingtaine de malformations congénitales. Un combat qui n'a rien de banal et que l'on comprend douloureusement en lisant Ma terre empoisonnée qui paraît c/o Stock.

Publicité

Les choix musicaux de Tran To Nga

Henri Salvador Une chanson douce

Cô gái mò duòng

Line Renaud Étoile des neiges

Giai phóng miên Nam

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.