Accéder au contenu principal
Invité Afrique soir

Gabon: «des étapes du processus électoral restent à aborder»

Audio 04:42
Le président gabonais Ali Bongo, en campagne pour sa propre succession, à Libreville, le 9 juillet 2016.
Le président gabonais Ali Bongo, en campagne pour sa propre succession, à Libreville, le 9 juillet 2016. SAMIR TOUNSI / AFP

A six semaines de l'élection présidentielle gabonaise, une délégation du National democratic institute, un think tank américain proche du parti démocrate, s'est rendu à Libreville. Objectif : prendre la température de la situation pré-électorale au Gabon. Les dernières élections en 2009 ont été entachées de violences qui avaient fait plusieurs morts. Aujourd'hui, la candidature d'Ali Bongo est contestée par l'opposition. Selon le rapport du NDI publié hier, des élections transparentes et apaisées sont encore possible. On en parle avec Christopher Fomunyoh, directeur régional pour l'Afrique au NDI qui est à Libreville.

Publicité

« … On se dit que si les différents candidats et les différents partis sont représentés à toutes les étapes du processus électoral, et qui suivent non seulement le déroulement du scrutin  mais également la centralisation des résultats et la transmission des résultats, jusqu’au niveau national, il y a de fortes chances que tout se passe dans la transparence …»

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.