Accéder au contenu principal
Géopolitique, le débat

Quelle place pour la compétence universelle dans la justice internationale? (rediffusion)

Audio 49:30
Arrivée du public au procès Hissène Habré à Dakar. Reconnu coupable de viol, crimes de guerre, tortures et crimes contre l'humanité lors de ses années au  pouvoir, l'ex-maître du Tchad a été condamné le 30 mai 2016 à la réclusion à perpétuité.
Arrivée du public au procès Hissène Habré à Dakar. Reconnu coupable de viol, crimes de guerre, tortures et crimes contre l'humanité lors de ses années au pouvoir, l'ex-maître du Tchad a été condamné le 30 mai 2016 à la réclusion à perpétuité. ©AFP/SeyllouOU

L’adjectif « historique » est souvent revenu pour caractériser le procès de l’ex-dictateur tchadien Hissène Habré, condamné le 30 mai 2016 à la prison à vie. Un précédent avec ou sans lendemain ? La compétence universelle est un outil ancien qui se développe, tandis que diplomates et militaires ne voient pas du meilleur œil l’intrusion de la justice dans les relations internationales, laquelle est vécue comme une incursion.(Rediffusion du 19 juin 2016).

Publicité

Invités :
- Christine Laroque, juriste spécialisée dans les droits de l’homme au sein de l’ACAT, Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture
- Simon Foreman, avocat, président pour Amnesty International de la Coalition Française pour la Cour Pénale Internationale
- Joseph Breham, avocat, enseignant en Droit international pénal à l’Université de Toulouse

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.