Accéder au contenu principal
Ça va ça va le monde

[En intégral] Sedef Ecer (Turquie): «E-passeur.com»

Audio 50:00
Karim Barras dans « E-passeur.com » de Sedef Ecer, dans le cadre de « Ça va, ça va le monde ! », organisé par RFI.
Karim Barras dans « E-passeur.com » de Sedef Ecer, dans le cadre de « Ça va, ça va le monde ! », organisé par RFI. Pascal Gély / RFI
54 mn

Un businessman aux allures de mafioso chic a créé sa start-up : « E-passeur.com ». À partir du dimanche 14 août 2016, découvrez la mise en voix de la nouvelle pièce de l’écrivaine turque Sedef Ecer, en exclusivité à l’antenne et sur rfi.fr.

Publicité

L’histoire :
E-passeur.com : Car tous les citoyens du monde sont devenus des migrants en puissance, un businessman aux allures de mafioso chic a créé sa start-up : E-passeur.com qui, via le téléphone, surveille et exploite les candidats au départ. Un réfugié peut voyager sans nourriture, sans vêtements de rechange, sans pièce d’identité, mais jamais sans téléphone portable. Lors du long périple qu’il va entreprendre, son smartphone sera en permanence son lien au monde et il va laisser des traces numériques partout où il passera. Apatride numérique, sa cyber-identité tracera son destin. Un récit cynique sur l’indifférence du monde occidental.

Distribution :
Interprété par Karim Barras, Romain Cinter, Florence Minder. Mise en voix : Armel Roussel, assisté de Julien Jaillot et accompagné de Pierre-Alexandre Lampert pour la création son.

Diaporama: cliquez pour agrandir
Karim Barras, Romain Cinter et Florence Minder dans « E-passeur.com » de Sedef Ecer. Pascal Gély / RFI

L’auteure :
Née à Istanbul, romancière, auteure dramatique et scénariste, Sedef Ecer pratique plusieurs formes d'écriture en turc et en français depuis 2007. Ses textes ont été mis en scène, en lecture ou en ondes dans plusieurs pays. Parmi ceux-ci, on peut citer À la périphérie, Le peuple arrive ou First Lady, qui sera mis en scène par Vincent Goethals cet été au théâtre du Peuple de Bussang. Pour 2016, elle travaille sur pas moins de six chantiers d’écriture. Ses textes sont traduits en arménien, grec, allemand, anglais, polonais et turc. Comédienne depuis l’âge de trois ans, elle a joué dans une vingtaine de longs-métrages et une vingtaine de spectacles en Turquie et en France.

it
Lecture - "E-passeur.com" de Sedef Ecer (Turquie) #FDA16

Ça va, ça va le monde !
Un cycle de lectures coordonné par Pascal Paradou, dirigé et mis en scène par Armel Roussel. Une coproduction du festival d’Avignon, RFI, Armel Roussel / [e]utopia3 (soutenu par WBI et FEEIG). Avec le soutien de la SACD dans le cadre de son action culturelle radiophonique. Toutes les lectures radiophoniques restent disponibles à partir de la date de leur diffusion à l’antenne sous forme multimédia sur rfi.fr.

Découvrez chaque dimanche une nouvelle lecture :
- à l’antenne (à 10h10 TU et 00h10 TU)
- ou sur le site rfi.fr.

Dimanche 24 juillet à 10h10 et 00h10 TU : « TAIS-TOI ET CREUSE », de Hala Moughanie (Liban, Prix RFI-Théâtre 2015)

Dimanche 31 juillet à 10h10 et 00h10 TU : « À LA GUERRE COMME À LA GAMEBOY », de Edouard Elvis Bvouma (Cameroun)

Dimanche 7 août à 10h10 et 00h10 TU : « PARFOIS LE VIDE », de Raharimanana (Madagascar)

Dimanche 14 août à 10h10 et 00h10 TU : « E-PASSEUR.COM », de Sedef Ecer (Turquie)

Dimanche 21 août à 10h10 et 00h10 TU : « SI TU SORS, JE SORS », de Gustave Akakpo et Marc Agbedjidji (Togo)

Dimanche 28 août à 10h10 et 00h10 TU : « SANK OU LA PATIENCE DES MORTS », d’Aristide Tarnagda (Burkina Faso)

Mise en ondes
Présentation : Pascal Paradou.
Réalisation et prise de son : Fabien Mugneret et Matthieu Salabert.

Mise en ligne
Rédaction et coordination sur rfi.fr : Siegfried Forster (avec la collaboration de Sonia Borelva).
Photos : Pascal Gély.
Vidéos : Romain Ferré.

Pour écouter les lectures des éditions précédentes de « Ça va, ça va le monde ! » => cliquez ici [http://www.rfi.fr/tag/ca-va-ca-va-le-monde/]

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.