Accéder au contenu principal
Reportage Afrique

Afrique du Sud: l'impatience de la classe moyenne

Audio 02:09
File d'attente devant un bureau de vote pour les élections municipales à Johannesburg, Afrique du Sud, le 3 août 2016.
File d'attente devant un bureau de vote pour les élections municipales à Johannesburg, Afrique du Sud, le 3 août 2016. REUTERS/James Oatway
Par : Liza Fabbian
3 mn

Suite de notre série de reportages qui illustrent le séisme qui s'est produit dans le paysage politique sud-africain, après les élections municipales du 3 août 2016 : même s’il reste largement dominant au niveau national, l'ANC a perdu sa majorité absolue dans 27 municipalités et notamment dans les 3 métropoles-clés de Pretoria, Port Elizabeth et Johannesburg, au bénéfice de l’opposition. Dans les centres urbains, l’ANC a été durement sanctionné par la classe moyenne noire, dont les membres n’ont pas hésité à manifester leur impatience à travers les urnes.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.