Bonjour l'Europe

Roumanie: polémique autour d'un reportage de la chaîne Sky News

Audio 02:48
Les trafiquants disaient pouvoir vendre des kalachnikovs, comme celle présente sur la photo (image d'illustration).
Les trafiquants disaient pouvoir vendre des kalachnikovs, comme celle présente sur la photo (image d'illustration). Photo: Catherine Monnet / RFI

Un reportage sur un trafic d'armes présumé en Roumanie a été diffusé au début du mois sur la chaine anglaise Sky News. Depuis, il déchaîne les passions à Bucarest. L'auteur de l'investigation, le journaliste britannique Stuart Ramsay, parvient à rencontrer des hommes cagoulés prêts à lui vendre des armes. Mais il s'agirait d'une mise en scène et elle n'est pas du tout au goût des autorités roumaines.  

Publicité

Avec notre correspondant à Bucarest

Le reportage incriminé débute à bord d'un 4x4. Le journaliste Stuart Ramsay explique qu'après des mois de négociations, des trafiquants d'armes roumains ont bien voulu être filmés. On arrive dans une clairière, au milieu d'un bois. L'équipe de télévision rencontre trois hommes cagoulés. Ils présentent une demi-douzaine de fusils, dont une kalachnikov. L'un d'eux explique qu'il est prêt à vendre des armes à n'importe qui. On passe ensuite sur des images des attentats de janvier 2015 à Paris. Le message du journaliste Stuart Ramsay est clair : les terroristes qui voudraient frapper la Grande-Bretagne peuvent se procurer en toute tranquillité des armes automatiques en Roumanie.

Un reportage choc qui fait couler beaucoup d'encre en Roumanie

Le reportage est repris par tous les médias locaux et, rapidement, une enquête est ouverte. Il faut à peine quelques jours à la police roumaine pour mettre la main sur les présupposés trafiquants. Ils ont été interrogés la semaine dernière et tous ont expliqué qu'il s'agissait d'une mise en scène. Ils se disent par ailleurs trompés, car Stuart Ramsay leur aurait assuré que cela serait mentionné. A Londres, le reporter britannique continue pourtant de clamer que son reportage n'est pas truqué et que les autorités veulent maquiller la réalité.

Les roumains très susceptibles autour de leur image à l'étranger

Les Roumains sont très attentifs à tous ce qu'on dit sur eux à l'étranger. De simples phrases qui concernent leur pays sont commentées des jours entiers. Dans cette affaire, le Premier ministre roumain lui-même a pris position. Il faut dire que le sujet est délicat. C'est non seulement l'image de la Roumanie qui est entachée, mais aussi ses capacités à contrôler la vente d'armes sur son territoire. Or, Bucarest s'entête depuis plusieurs années à démontrer à Bruxelles qu'elle est prête à intégrer l'espace Schengen. Cette mauvaise publicité n'est donc pas du goût des autorités. L'ambassade roumaine en Grande-Bretagne a d'ailleurs saisi l'Ofcom, l'équivalent britannique du Conseil supérieur de l'audiovisuel. Elle a également demandé un droit de réponse à la chaine Sky News.

Retrouvez ci-dessous le reportage de Stuart Ramsay qui fait tant débat :

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail