Accéder au contenu principal
Grand reportage

L’Affaire du bombardement de Bouaké (2): les zones d’ombres (Rediffusion)

Audio 19:30
Le 10 novembre 2004, aux Invalides, en France, l'hommage national aux neuf soldats tués dans le camp de Bouaké en Côte d'Ivoire.
Le 10 novembre 2004, aux Invalides, en France, l'hommage national aux neuf soldats tués dans le camp de Bouaké en Côte d'Ivoire. Gilles Bassignac/Getty Images

Dans l'émission Grand reportage, suite et fin de notre enquête sur le bombardement de Bouaké. C'était le 6 novembre 2004, 9 soldats français et un Américain sont tués dans un bombardement de l’armée ivoirienne sur un camp français de la force Licorne à Bouaké en Côte d'Ivoire. Nous l’avons vu le 2 mai 2016, la justice reproche au gouvernement français d’avoir tout fait pour qu’il ne soit pas possible d’arrêter les pilotes des avions, ceux qui ont tiré sur la position française.Pourquoi la France a-t-elle agi de la sorte ? Qui a donné l’ordre de tirer sur un camp français ?

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.