Accéder au contenu principal
Grand reportage

En Ouganda, les indésirables d'Israël

Audio 19:30
Des réfugiés sud-soudanais font la queue dans un camp, à Adjumani, le 4 juin 2016 (photo d'illustration).
Des réfugiés sud-soudanais font la queue dans un camp, à Adjumani, le 4 juin 2016 (photo d'illustration). CHARLES LOMODONG / AFP

L’Ouganda est connu pour sa politique d’accueil des réfugiés particulièrement ouverte. Le pays était d’ailleurs l’un des invités d’honneur du premier sommet mondial de l’humanitaire qui s’est tenu en Turquie en mai dernier. L’Ouganda accueille actuellement près de 600 000 réfugiés en provenance essentiellement du Soudan du Sud, du Congo, du Burundi… Mais parmi ces personnes aux parcours difficiles qui trouvent un refuge en Ouganda, il y a les invisibles. Ils sont sans doute 2 000 dans cette situation, peut-être plus. Il n’existe pas de statistiques officielles. Des Erythréens qui ont quitté leur pays soumis à la dictature d’Issayas Afewerk, souvent pour échapper au service militaire à vie... Ils ont trouvé refuge d’abord en Israël. Mais là-bas, ils se sont vus renvoyés par l’Etat israélien vers un pays tiers sûr : l’Ouganda. Si Israël reconnaît qu’il existe de tels accords, l’Ouganda nie.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.