Accéder au contenu principal
Orient hebdo

La répression s’emballe en Turquie

Audio 19:30
Place Taksim à Istanbul, le 10 août 2016 au soir: sur les affiches, le «commandant en chef» Recep Tayyip Erdogan.
Place Taksim à Istanbul, le 10 août 2016 au soir: sur les affiches, le «commandant en chef» Recep Tayyip Erdogan. REUTERS/Osman Orsal
Par : Eric Bataillon
21 mn

Jérôme Bastion est de retour en France, après 20 années passées à Istanbul, comme correspondant de RFI. Entre l’islamisation de la société, les restrictions des libertés publiques et d’opinion, et la multiplication des attentats, notre confrère a eu l’impression d’un retour à la case départ qui l’a incité à rentrer. C’était avant la tentative de coup d’Etat du mois de juillet qui ne l’a pas surpris et même, qui était selon lui parfaitement prévisible, voire inéluctable. De fait, une épuration à grande échelle est en action, et elle frappe tous les secteurs de la société turque : les fonctionnaires, les militaires, les magistrats, les enseignants, les policiers, mais aussi les intellectuels : journalistes, écrivains, syndicalistes.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.