Accéder au contenu principal
Chronique de Mamane

Les Gondwanais voient double

Audio 02:34
Mamane.
Mamane. ©RFI

 En Très Très Démocratique République comme partout ailleurs, la santé des yeux est un bien très très précieux. Le problème est qu’en terre gondwanaise, par manque de moyens, celui qui a des problèmes d’yeux a… vraiment des problèmes. Au Gondwana on ne dit pas que tu souffres de myopie, strabisme, cataracte, ou glaucome, on dit juste que tu as mal aux yeux. Mais, dans cette chronique, nous appelons toujours les choses avec précision, sans à-peuprisme. C’est pour ça que nous allons nous intéresser à un trouble de la vision qui, en ce moment même, affecte environ 1,7 million de Gondwanais, un trouble que les scientifiques appellent la diplopie. 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.