Accéder au contenu principal
Invité Afrique

[Entretien] Carlos Lopes: un franc CFA fluctuant «ferait sens»

Audio 04:51
Carlos Lopes.
Carlos Lopes. © ECA
Par : Jean-Jacques Louarn
7 mn

Le franc CFA est un mécanisme « désuet » qui devrait être revu, voilà ce qu’affirme le secrétaire général adjoint de l’ONU, Carlos Lopes, qui est aussi à la tête de la Commission économique de l’ONU pour l’Afrique. Il quitte d’ailleurs ce poste le 30 octobre prochain. « Il faut vraiment une discussion sur la zone franc », explique Carlos Lopes qui estime que le CFA doit être à terme arrimé à un panier de devises et non plus à l'euro seul. Alors pourquoi cette zone CFA est-elle inadaptée au monde actuel ? Comment la réformer ? Quelles pistes pour la rendre dynamique ? Carlos Lopes est interrogé par Jean-Jacques Louarn.

Publicité

« Je dis que le mécanisme est désuet, mais pas nécessairement que le franc CFA ne doit pas exister. Mais il faut que le mécanisme soit dynamique. Il ne faut pas voir la composition et les caractéristiques actuelles, parce qu’elles ne sont pas de nature à répondre à la dynamique des croissances et à la dynamique internationale... »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.