Accéder au contenu principal
Danse des mots

Entre roman policier et roman noir, comment traduire l'Amérique?

Audio 26:30
Robert Pépin.
Robert Pépin. © Sophia Bedar
Par : Yvan Amar

Robert Pépin, traducteur de « romans noirs » américains, et même californiens, traducteur de Michael Connelly, en particulier. A l’occasion du Festival de la traduction VO/VF et de la Journée mondiale de la traduction (30 septembre), Robert Pépin revient sur quelques astuces et façons de faire des traducteurs : comment ce travail s’adapte-t-il au genre auquel il se consacre ? On ne traduit pas Raymond Chandler comme Henry James ! Que doit-on garder dans la langue originale sans gêner la lecture ? Que doit-on adapter ? Visite d’atelier…Cette édition est suivie de notre chronique « Ma parole » qui annonce le lancement de la diffusion du « Talisman Brisé » en kinyarwanda.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.