Chronique des médias

Quand des éditeurs de presse regardent vers le Sud

Audio 02:39
Capture d'écran du site La Tribune Afrique.
Capture d'écran du site La Tribune Afrique. http://afrique.latribune.fr/

Paris Téhéran, La Tribune Afrique, deux éditeurs de presse ont lancé cette semaine des éditions spécialement dédiées à la rencontre entre les deux rives de la Méditerranée.

Publicité

 

C’est depuis le centre culturel de la République islamique d’Iran, à Paris, qu’une nouvelle revue, Paris Téhéran, a été lancée jeudi. L’initiative est encore modeste mais ce magazine trimestriel de 120 pages édité à 9 000 exemplaires par l’agence All Contents d’Olivier Breton, s’inscrit dans un mouvement de fond : le regard de plus en plus tourné vers le sud des éditeurs de presse français. Paris Téhéran fait suite à Paris Alger et Paris Casa, des sites mais aussi des magazines qui ont été lancés après Paris Berlin ou Paris Bruxelles. Son propos est simple : valoriser ce qui rapproche –l’économie, la culture, …– et proscrire ce qui sépare –le nucléaire iranien, le soutien de l’Iran à Bachar el-Assad, le voile, ... « Dans Paris-Téhéran, explique son rédacteur en chef Jean-Claude Voisin, il n’y a pas de critiques ou d’attaques contre un système. Des centaines de journalistes le font pour nous ».

L’éditeur, qui précise n’être financé par aucun Etat, veut aller comme il dit dans le sens de « la reconstruction d’une confiance » à travers des articles sur les PME ou l’urbanisme à Téhéran. Le titre s’adresse d’ailleurs moins à la très peu visible diaspora iranienne qu’aux hommes d’affaires francophones qui s’intéressent à un nouveau marché pour lequel le Medef vient d’installer un bureau à Téhéran.

Ce développement vers l’autre rive de la Méditerranée, on le retrouve aussi à La Tribune, le site et hebdo économique qui vient d’installer une rédaction de dix salariés à Rabat pour créer La Tribune Afrique. Après Le Monde Afrique, lancé il y a deux ans et qui a rencontré un certain succès avec 7 millions de visites mensuelles, le journal économique espère faire valoir sa différence en étant réalisé depuis le Maroc, avec un mensuel intégré à l’hebdo en France et une diffusion à 30 000 exemplaires en Afrique.

Si le site est actif en permanence, le mensuel est consacré à de grandes thématiques comme la sécurité maritime à l’occasion du sommet extraordinaire de l’Union africaine organisé ce samedi au Togo. L’éditeur de La Tribune, Jean-Christophe Tortora, s’est allié pour cela au groupe Guépard qui édite déjà le Huffington Post au Maghreb. Il rejoint d’autres initiatives comme Le Point et Slate Afrique ou encore Orient XXI, le site lancé en français, arabe et anglais par Alain Gresh. Cet ancien directeur adjoint du mensuel Le Monde diplomatique affiche après trois ans 200 000 visiteurs uniques par mois et revendique « aucune exception pour le monde arabe et musulman ». Il faut l’analyser dit-il à la lumière « de la raison et non de l’émotion ». Avec le souci de comprendre sans omettre.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail