Accéder au contenu principal
Vous m'en direz des nouvelles !

Magyd Cherfi, ressources gauloises

Audio 49:30
Portrait de l'écrivain Magyd Cherfi pour son livre «Ma part de Gaulois».
Portrait de l'écrivain Magyd Cherfi pour son livre «Ma part de Gaulois». Crédits: Polo Garat

Sur la jaquette du livre, une photo sépia d’une famille nombreuse, une famille d’immigrés, comme il y en avait tant dans les cités des quartiers nord de Toulouse, au tournant des années 80. Cette fameuse année où Magyd Cherfi, réussit à décrocher son baccalauréat, un signe de réussite exemplaire, mais à quel prix ! Le prix des insultes et du mépris, le prix des accusations de traîtrise contre un jeune homme qui ose pactiser avec le savoir. «J’étais dans ma cité comme un magicien des mots et m’en léchais la plume», écrit l’auteur compositeur, pilier du groupe Zebda qui, dans ce récit littéraire, mais fleuri de mots de la rue, nous raconte la cité. Les moments heureux, les brimades, les peurs et les violences aussi entre espoirs, résignation et tentation de l’enfermement. Ma part de Gaulois de Magyd Cherfi est publié chez Actes Sud.François Jullien est philosophe. Il est aussi hélléniste et sinologue. Il vient de publier aux éditions de l’Herne, dans la collection « Carnets », un livre qui s’intitule Il n’y a pas d’identité culturelle. Un livre qui s'oppose au concept figé d’«identité», et défend celui de «ressources culturelles».

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.